H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La Chambre des conseillers se prépare à renouveler mardi 5 octobre les 120 membres qui la composent, dernier rendez-vous électoral de 2021. Les trois partis de la coalition gouvernementale, le RNI, le PAM et l’Istiqlal, pourraient consolider leurs premières places obtenues aux législatives, communales et régionales.

    La campagne pour l’élection des nouveaux membres de la Chambre des conseillers prend fin ce 4 octobre à minuit. Ce scrutin pourrait connaitre des résultats similaires au dernier triple-scrutin. « Il est fort probable que les résultats obtenus lors des élections professionnelles le 6 aout dernier, mais aussi lors des législatives, communales et régionales du 8 septembre dernier se consolident demain », souligne Mohamed Bouden, politologue et président du Centre Atlas d’analyse des indicateurs politiques et institutionnels, dans une déclaration à H24info.

    Comme prévu par la loi organique n° 28-11, la Chambre des conseillers se compose de 120 membres élus selon des règles et des modalités précises, différentes de celles de la Chambre des conseillers. Ses membres sont en effet répartis entre les collèges électoraux.

    « La Chambre des conseillers a une particularité: ses sièges sont répartis entre quatre collèges électoraux. Les trois quarts de ces sièges représentent le collège électoral des collectivités territoriales qui est composé par les élus des conseils régionaux, communaux, préfectoraux et provinciaux. Ces derniers vont devoir élire à leur tour les 72 conseillers qui les représenteront », explique Mohamed Bouden.

     

    Lire aussi : Elections du 8 septembre: changement des rapports de force à Casablanca

     

    20 autres conseillers seront élus par le collège électoral des chambres professionnelles (chambres d’agriculture, chambres de commerce, d’industrie et de services, chambres d’artisanat et chambres des pêches maritimes).

    Le collège électoral des représentants des salariés élira aussi 20 conseillers, alors que le quatrième collège électoral, composé des élus des organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives, doit en choisir huit. « Ces élections devraient aussi donner lieu à une représentativité féminine plus importante à la Chambre des conseillers. Le nombre des conseillères qui était seulement de 13 lors du précédant mandat devrait être plus important au vu des nouveautés adoptées au niveau des textes », ajoute Mohamed Bouden.

     

    Share.

    Comments are closed.