Certificats délivrés par un médecin décédé en 2011: le ministère de la Santé s’explique

Selon la direction régionale de la Santé à Casablanca-Settat, l’administration de l’hôpital Moulay Youssef nie avoir délivré ces certificats.

Dans son édition du mercredi 30 août, Al Massae avait rapporté que le cachet d’un ancien médecin de l’hôpital Moulay Youssef, décédé en juin 2011, est utilisé par un anonyme pour délivrer des certificats d’invalidité. Dans une mise au point publiée la même journée, la direction régionale de la Santé à Casablanca-Settat nie avoir reçu une plainte à ce sujet.

Le département régional de Houcine El Ouardi affirme que la délivrance des certificats d’invalidité est soumise a des règles administratives. « Il y a une charte imposé par le service de la facturation à l’hôpital, sous ordre du médecin en contre partie d’un reçu de payement » précise le communiqué.

Selon la direction régionale, l’hôpital Moulay Youssef qui est au cœur de la polémique, nie « catégoriquement » avoir déjà délivré de « tels certificats », et se décharge de toute responsabilité de « la circulation d’un certificat hors de la procédure administrative courante ».