La cellule terroriste de Fès prévoyait de filmer les décapitations de personnalités importantes

10578
Crédit DR

La cellule terroriste, démantelée  le 14 octobre dernier à Fès, ciblait des points importants partout au Royaume: 2M, le Parlement et d’autres lieux sensibles.

La cellule terroriste de Daech de onze personnes, démantelée le 14 octobre à Fès par le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), ciblait des points multiples au Maroc dont le siège de la chaîne publique 2M, le Parlement à Rabat, des centres commerciaux et des casernes de la Gendarmerie Royale, selon des informations révélées ce 24 octobre par Jeune Afrique.

Selon la même source qui cite un document des enquêteurs du BCIJ, la cellule téléguidée depuis les camps de Daech en Libye prévoyait l’enlèvement puis la décapitation filmée de « personnalités symboliques du régime ».

Lors du démentallement de la cellule, les agents du département de Abdelhak Khiame avaient découvert une Peugeot 205 piégée et un atelier de fabrication d’explosifs, bombonnes de gaz, produits chimiques divers, armes blanches et armes de poing dans un appartement à Fès.