Ce qui change dans les conditions d’entrée en France

5328
DR.

Les voyageurs Marocains pourront enfin se rendre en France. Les conditions d’entrée viennent d’être revues par les autorités françaises. Détails.

L’ouverture progressive de frontières marocaines permettra, dès les 15 juin, aux touristes se rendre en France, pays classé dans la liste A par le Maroc, et pour lesquels aucune mesure n’est imposée au moment du départ si la personne est vaccinée. Dans le cas contraire le voyageur devra tout de même se munir d’un test PCR et d’une autorisation exceptionnelle.

La France a quant à elle décidé de classer le Maroc «pays orange», c’est-à-dire, où «la circulation du virus est active, mais dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants».

Ainsi, trois cas de figure sont exposés par l’ambassade de France au Maroc. Pour ceux ayant reçu les deux doses du vaccin d’AstraZeneca, la justification d’un motif impérieux n’est pas nécessaire. Bien qu’un test PCR ou un test antigénique négatif est exigé au moment de l’embarquement, aucun test ne sera exigé à l’arrivé aux voyageurs, qui seront d’ailleurs exemptés de l’obligation de quarantaine.

Mauvaise nouvelle pour ceux ayant reçu le vaccin Sinopharm, qui a été exclu de la liste des vaccins admis par la France. Bien que vaccinés, les voyageurs devront se plier aux mêmes mesures que les non vaccinés, à savoir, justifier un motif impérieux, disposer d’un test PCR ou antigénique au moment de l’embarquement, effectuer un test antigénique à l’arrivée et se soumettre à une période d’auto-isolement de 7 jours.

Pour rappel, les autorités marocaines ont décidé la reprise des vols de et vers le Royaume à compter du mardi 15 juin 2021, soulignant que ces vols s’effectueront dans le cadre d’autorisations exceptionnelles vu que l’espace aérien marocain est toujours fermé.