Casablanca: un caïd condamné à six ans de prison pour corruption

L’agent d’autorité qui avait détourné de grosses sommes d’argent a écopé de six ans de prison, après le dépôt de plusieurs plaintes contre ses agissements.

Le Cour d’appel de Casablanca a condamné un caïd, exerçant dans la commune de Hay Hassani à Casablanca, à six ans de prison ferme, pour corruption et abus de pouvoir, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du 21 janvier.

Les premières plaintes visant l’homme en question «ont explosé» durant l’été 2018, précise le quotidien. Une enquête a alors débuté et a permis d’identifier neuf des complices de l’agent d’autorité, parmi eux d’autres de ses collègues et des courtiers. Ces derniers ont écopé de peines allant de six mois à quatre ans de prison ferme, note la même source.

Par ailleurs, les autorités compétentes ont également saisi plus 16 millions de dirhams et un lot de terrain obtenu illégalement par le mis en cause.