Casablanca: trois réseaux de cocaïne et de hachich démantelés ce week-end

Trois réseaux de trafic de cocaïne et de hachich ont été démantelés à Casablanca, en fin de semaine. Plusieurs personnes ont été interpellés, d’autres sont activement recherchés. Les détails. 

Nouveau coup de filet de la police de Casablanca, dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue. Trois réseaux ont été démantelés le week-end dernier, rapporte Al Massae dans son édition du lundi 16 décembre.

Le quotidien arabophone fait savoir que les forces de l’ordre ont arrêté plusieurs individus, dont un chauffeur de taxi qui était en possession de 20 kilogramme de hachich. Ce dernier a été interpellé avec un autre vendeur de drogue qui était activement recherché.

« Les éléments de la police judiciaire ont également arrêté une bande criminelle qui vendait de la cocaïne par le biais des voitures de location », indique Al Massae. Et d’ajouter que trois personnes, âgées de 28 à 61 ans, sont tombées dans les filets de la police. L’un des mis en cause faisait l’objet d’un mandat de recherche national.

Selon Al Massae, quatre autres individus sont activement recherchés par la police pour leur implication présumée dans un troisième réseau de trafic de drogue opérant dans un large périmètre autour de Casablanca. L’un deux a été arrêté, tandis que les autres sont toujours en cavale.

 

Lire aussi: Qui est Amine E, l’ancien policier impliqué dans le réseau de trafic de cocaïne de Harhoura?

 

Pour rappel, une opération menée mardi 19 novembre par les éléments de la police judiciaire de Témara et de Casablanca, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire DGST, a permis la saisie de 476 kilogrammes de cocaïne dans un appartement à Harhoura, aux environs de Rabat.