Casablanca: pourquoi la trémie des Almohades est-telle toujours fermée?

A Casablanca, la trémie des Almohades est fin prête, mais son inauguration est conditionnée à la fin des travaux de réhabilitation de la trémie de la mosquée Hassan II.

L’Arrondissement d’Ain Chock l’a annoncé dimanche dernier sur sa page Facebook. Les travaux de la trémie des Almohades sont terminés. Pour rappel, le  projet  consiste  en  la  construction  d’une  trémie  dénivelant  tous  les  carrefours le long des boulevards les Almohades, Sidi Mohammed Ben Abdellah et Zaid ou Hmed et débouchant sur l’avenue des FAR après le carrefour Zelaqa. L’aménagement concerne un tracé qui totalise un linéaire de 2270 m dont 1817m en souterrain (Casa Aménagement).

Toutefois, les automobilistes devront encore patienter avant de profiter de ces nouvelles voies rapides. La condition? Finir également la réhabilitation de la trémie de la mosquée Hassan II. C’est Mustapha Lhaya, 2e vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, en charge des infrastructures, qui l’affirme à nos confrères de Médias24.

« Cette trémie est délabrée et très vieille. On ne peut pas ouvrir un nouvel ouvrage qui débouchera sur un ancien. Les deux trémies doivent être au même niveau. Une fois ces travaux de réhabilitation achevés, les deux trémies seront ouvertes », assure le responsable sans préciser de délai.

Concernant la réhabilitation de la trémie Hassan II, Casa aménagement avait lancé une première fois l’an dernier un appel d’offre qui n’a pas donné suite. Aucune société n’a soumissionné ce marché. Le 13 avril dernier, l’ouverture des plis d’un second appel d’offres a eu lieu, sans publier de résultats. Les Casablancais sont donc toujours dans le brouillard quant à la date d’ouverture de ces deux trémies.