Casablanca-Oasis: le passage souterrain où s'est noyée une femme est maintenant condamné

37

L’accès au passage souterrain près du boulevard Mekka où une femme est décédée noyée vendredi, est désormais impossible. Un mur y a été construit ce samedi matin.
L’histoire de Fatima A., morte noyée dans une marre d’un passage souterrain conduisant à la gare Oasis avait suscité l’indignation de la Toile. Ce samedi 15 décembre, les passants y ont découvert un mur probablement samedi matin. La nièce de la défunte, Houda E. est déçue de voir que la seule réaction de la commune a été de fermer l’accès en construisant un mur.
« La seule réaction qu’ils ont eu est de fermer l’accès par un mur. Nous n’avons pas essayé de contacter directement la commune car nous allons le faire dans les règles de l’art, en les poursuivant judiciairement », nous a-t-elle confié.

Publiée par Houda El Mgani sur Samedi 15 décembre 2018

Pour rappel, la tante de Houda E., Fatima A. est décédée vendredi 7 décembre après s’être noyée dans une marre de 4 mètres d’un passage souterrain conduisant à la gare. Le corps de la défunte n’a été découvert que le lendemain et l’autopsie a révélé que la cause de la mort était bel et bien la noyade.