Casablanca: l’«escroc de Lkria» condamné à 5 ans de prison ferme

6334

La Chambre criminelle du tribunal de première instance de Casablanca a condamné, mardi 25 février, «l’escroc de Lkria» à cinq ans de prison. Outre une amende de 5000 DH, il a été condamné à restituer 3,47 millions de DH aux victimes.

Le commerçant de Souk Korea (Lkria), qui avait disparu après avoir détourné d’importantes sommes d’argent, avoisinant les 14 millions de dirhams selon les victimes, a été condamné à 5 ans de prison ferme assortie d’une amende de 5000 DH.

La Chambre criminelle du tribunal de première instance de Casablanca l’a condamné, également, à restituer 3,47 millions de DH aux victimes.

Il a été, pour rappel, arrêté le dimanche 19 janvier dernier par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Après avoir rassemblé une somme d’argent qui avoisine les 14 millions de dirhams, selon les estimations des commerçants joints par H24info, le commerçant du Souk Korea à Casablanca avait disparu dans la nature.

 

Lire aussi: Casablanca: en cavale avec 14 millions DH, un commerçant du marché «Lakrea» rattrapé par la police

 

Quelques jours après, le commerçant de 39 ans qui faisait l’objet d’un avis de recherche au niveau national avait été arrêté à la gare routière «El Kamra» à Rabat, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Après s’être rendu compte de son absence, plusieurs commerçants de prêt-à-porter s’étaient dépêchés pour porter plainte.

Les services de la police judiciaire de Casablanca avaient traité plusieurs plaintes de ces derniers qui avaient affirmé, dans leurs dépositions, avoir été victimes d’escroquerie de la part du mis en cause auquel ils avaient remis des sommes d’argent estimées à des centaines de millions de dirhams.

Plusieurs commerçants avaient confié à H24info, sous le sceau de l’anonymat, que le mis en cause organisait une tontine de 20.000 DH à laquelle participait une trentaine de commerçants. Il aurait pris la fuite avec près de 600.000 DH.