Casablanca: incinération de plus de 9 tonnes de chira

147
MAP Archives

Une quantité de 9,250 tonnes de chira, qui a fait l’objet d’une saisie le 14 avril dernier, a été incinérée jeudi à la décharge publique de Médiouna à Casablanca.

La destruction de cette grande quantité de drogue, qui était destinée à l’exportation, a eu lieu en présence des représentants des autorités locales et des services de sécurité, sous la supervision du parquet général près le tribunal de première instance de Casablanca.

Le vice procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca Jamal Lahrour a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que la destruction de cette quantité de drogue s’inscrit dans le cadre d’opérations de lutte contre les stupéfiants.

Après avoir rappelé la présence de l’ensemble des membres de la commission locale compétente, lors de cette opération, il a relevé que la saisie de cette importante quantité de drogue témoigne de la vigilance de tous les services, que ce soit au niveau de la direction régionale des douanes et impôts indirects ou des services de la police judiciaire.

 

Lire aussi : La Marine Royale repêche près de 5 tonnes de chira au large de Safi

 

De son côté, l’ordonnateur des douanes chargé des exportations au port de Casablanca, Issam Metahi, a souligné, dans une déclaration similaire, que cette quantité de drogue était dissimulée dans une cargaison de savon portant la marque commerciale d’une société qui n’exportait pas ce genre de marchandises dans l’objectif de déjouer la vigilance des agents de la douane, ce qui laissait planer un doute sur la nature des produits transportés.

Mais, a-t-il ajouté, les éléments de la douane ont découvert, grâce à un contrôle par scanner et une vérification physique intégrale du conteneur transportant la cargaison, que cette dernière était clairement suspecte. Cette opération, qui a été couronnée de succès, à travers la mise en échec de cette tentative de trafic de drogue en Europe, a eu lieu en coordination avec la direction régionale des douanes, l’ordonnance des douanes chargée des exportations et les douaniers chargés de la lutte contre le trafic des stupéfiants.