Casablanca: enquête ouverte contre un policier pour chantage, vol et adultère

DR.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a ouvert lundi une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, au sujet des actes criminels attribués à un gardien de la paix, exerçant au corps urbain du district d’Anfa, qui est accusé de chantage, vol et d’adultère. 

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que ce fonctionnaire de police est soupçonné d’avoir exercé du chantage sur un individu, surpris en état d’ébriété avancé, après avoir dérobé son téléphone portable et une somme d’argent, indique dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que ce policier est également accusé d’entretenir une relation extraconjugale avec une femme qui a été interpellée en possession du téléphone de la victime.

Le policier et cette femme ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider tous les tenants et aboutissants de cette affaire, fait savoir la DGSN , précisant que l’enquête concernera également deux éléments de la brigade légère d’intervention rapide, mis à la disposition de la préfecture de police de Casablanca, pour leur implication présumée dans cette affaire.