Casablanca: une campagne contre la violence à l’égard des femmes dans les transports publics

1015

L’association « Tahadi » et le centre « Tahadi pour la citoyenneté » organisent une campagne de 16 jours contre la violence à l’égard des femmes dans les transports publics, avec comme slogan  » Le transport est pour toutes et tous. Stop au harcèlement « .

La campagne sera lancée officiellement le 25 novembre, journée internationale  de lutte contre les violences faites aux femmes. Les premières activités de l’événement ont commencé il y a deux jours avec des femmes se déplaçant dans les rues de Casablanca afin de sensibiliser les passants au harcèlement et aux violences que subissent les femmes marocaines.

Communiqué de presseLe Transport est pour toutes et tous.. Stop au HarcèlementEn commémoration de la Journée…

Publiée par Centre Tahadi Pour La Citoyennete sur Mardi 21 novembre 2017

 » Du 25 novembre au 10 décembre, on distribuera plus de 20.000 tracts dans les bus, tramways, petits et grands taxis à Casablanca et on sensibilisera les personnes qui prennent des moyens de transport chaque jour. On a aussi prévu des rencontres de sensibilisation auprès des jeunes  dans les établissements scolaires, mais aussi auprès des femmes dans les cours d’alphabétisation.  » nous a déclaré Bouchra Abdou, directrice du centre « Tahadi pour la citoyenneté »

« On sera sur place dans tous les arrêts de bus et de taxis. On a aussi 16 bus qui seront habillés par nos affiches et on organisera un théâtre forum à la place Maréchal sur le sujet.   » a-t-elle ajouté

Et de poursuivre  » L’événement vient dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences à l’égard des femmes mais aussi suite au viol qu’ a subit la jeune fille Zineb dans le bus en août dernier, nous voulions profiter de cette date pour tirer la sonnette d’alarme pour un changement qui va protéger les femmes marocaine contre ce phénomène de violence »