Corps calciné à Casablanca: la victime décédée depuis un an, son meurtrier interpellé

à 17:30

Nouveaux rebondissements dans l'affaire du corps d'une femme retrouvé calciné à Hay El Farah à Casablanca. 

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en coordination avec les services du district de Mers Sultan, ont interpellé, samedi dernier, le présumé coupable de ce crime.

C’est en tout cas ce qu’a indiqué le quotidien arabophone Assabah, dans sa livraison du lundi 16 septembre. Le journal précise que l’individu âgé de 47 ans, aux lourds antécédents judiciaires, a été arrêté près de son domicile sur l’avenue Aba Chouaïb Doukkali.

Par ailleurs, Assabah fait savoir que l’autopsie du corps de la victime a démontré qu’il s’agit d’une jeune femme qui a été tué depuis près d’un an. «Le mis en cause l’a enterré dans son domicile durant toute cette période avant de la bruler et de la jeter dans la rue», peut-on lire sur le quotidien.

Lire aussi: Casablanca: un corps calciné retrouvé à Hay El Farah

Le présumé coupable a été mis en garde à vue et sera déféré devant le juge dans les jours à venir. Les investigations de la police ont également démontré que la victime était une prostituée, issue du quartier Lamkansa, qui avait disparu des radars il y a longtemps.

Notons que la dépouille calcinée de la femme a été retrouvée par des éboueurs dans une ruelle de Hay El Farah le lundi deux septembre. La photo du corps de la défunte, amputé de ses deux jambes, a été largement partagée sur la Toile.