Brahim Ghali et son numéro 2 inculpés pour terrorisme en Espagne

6362
REUTERS/Ramzi Boudina

Les deux séparatistes, ayant fui il y a quelques jours le pays ibérique, sont désormais inculpés pour terrorisme par un tribunal espagnol.

Le tribunal d’instruction numéro 2 de Logroño a inculpé le chef du Polisario, Brahim Ghali, ainsi que son bras droit, Salem Sid Brahim Lebsir pour des accusations de terrorisme, rapporte les médias locaux.

L’ouverture de cette procédure se fait parallèlement à celle entamée par tribunal d’instruction numéro 3 de Logroño contre le chef des milices du polisario, pour falsification d’un document de voyage avec lequel il a pu entrer dans le territoire espagnol le 18 avril dernier.

Elles interviennent toutes deux quelques jours seulement après la comparution de Brahim Ghali devant l’Audience nationale pour des plaintes déposées à son encontre pour génocide, torture, enlèvements, meurtres et viols.

Alors qu’aucune mesure n’a été prononcée à son encontre par l’audience nationale, le chef séparatiste a été exfiltré quelques heures après à Alger dans un avion privé.