Brahim Bouhlel et Zbarbooking condamnés à un an de prison, dont 8 mois ferme

1368
DR.

L’acteur franco-algérien Brahim Bouhlel et l’influenceur franco-marocain Zbarbooking ont été condamnés par le tribunal de première instance de Marrakech à une peine de prison d’un an, dont huit mois ferme.

Les deux humoriste, dont le procès s’est ouvert le 14 avril dernier, étaient poursuivis pour « diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement » et « détournement de mineur ». Le tribunal a également condamné les prévenu à une amende de 500 dirhams.

« Les deux prévenus dans l’affaire de Marrakech ont été condamnés à 1an de prison dont 8 mois ferme », a tweeté Mourad Elajouti, le président du Club des avocats du Maroc (CAM) à l’origine de la plainte déposé à l’encontre des humoristes pour « diffamation, injures publiques et discrimination ».

Pour rappel, la diffusion sur les réseaux d’une vidéo, dans laquelle Brahim Bouhlel, attablé dans un restaurant à Marrakech aux côtés de « Zbarbooking » et de l’acteur français Hedi Bouchenafa, filmant trois mineurs en proférant des insultes, avait suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.