Boycott: l’Istiqlal saisit Laftit et Daoudi au sujet de la hausse des prix

2385

Le parti de l’Istiqlal, qui a basculé récemment dans l’opposition, a convoqué le ministre de l’intérieur, Abdelouali Laftit et celui des affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Dadoudi à la commission des finances. Le parti souhaite auditionner les deux ministres sur la hausse des prix.
Dans une lettre adressée au président de la commission des finances et du développement économique, Abdellah Bouanou, le président du groupe istiqlalien, Noureddine Mediane, a appelé à une réunion urgente en présence du ministre de l’Intérieur et du ministre Délégué en charge des Affaires publiques et de la Gouvernance. Le but de cette réunion est d’étudier la question du contrôle des prix « qui ne font qu’augmenter » et de réfléchir sur le pouvoir d’achat des citoyens et leur niveau de vie.
Cette demande du parti de l’Istiqlal constitue la première réaction institutionnelle d’un parti politique à la compagne du boycott lancée sur la toile. Les dirigeants et les parlementaires des autres partis, majorité et opposition, sont restés silencieux malgré l’implication populaire généralisée dans la campagne de boycott. La réunion aura lieu dès qu’elle sera programmée par le bureau de la chambre des représentants, qui a reçu la demande de la réunion de la commission.