Boussaïd a-t-il menacé un député PAM de lui «pourrir la vie»?

2102

Rien ne va plus entre le PAM et le RNI. Le député du tracteur Abdellatif Ouahbi a accusé le ministre de l’Economie Mohamed Boussaid d’avoir menacé son collègue à la chambre des Conseillers, Aziz Lebbar, de lui «pourrir la vie».

C’est à une séance houleuse de questions orales qu’ont assisté les élus de la nation ce mardi au à la chambre des représentants. Le député et ex-chef du groupe parlementaire du PAM (Opposition), Abdellatif Ouahbi, a publiquement accusé le ministre de l’Economie et des finances (RNI, majorité), Mohamed Boussaid, d’avoir menacé un député PAM à la chambre des Conseillers de lui «pourrir la vie», rapporte le quotidien Al Massae dans sa parution du jeudi 03 août.

Selon Ouabi, les faits se seraient déroulés lors d’une réunion de la commission des Finances. Boussaïd se serait alors énervé contre Aziz Lebbar, député PAM à la Chambre des conseillers, en ces termes : «je vais te détruire et te pourrir la vie» (en darija: ghadi nkhroj fik o ghadi nkhroj alik). Pour l’avocat Pamiste, «une telle humiliation provenant d’un ministre est inacceptable» et «porte atteinte au respect et au devoir» que devrait porter un ministre envers un élu.

Le RNI n’est pas resté les bras croisés face à cette accusation qui touche un de ses ministres les plus importants du gouvernement El Othmani. Le chef du groupe parlementaire RNI-UC a défendu Boussaïd, affirmant que la provocation a d’abord été le fait du député Aziz Lebbar, qui aurait alors menacé le ministre de dévoiler ses «dossiers chauds» qui datent de l’époque où il était Wali d’Agadir.

Face à cet imbroglio, le président de la commission des Finances, Abdellah Bouanou, a décidé d’intervenir pour dissiper les tensions. Le député Pjdiste a proposé de recourir aux enregistrements de la séance houleuse de la commission des Finances, afin d’établir la vérité sur cette affaire, rapporte Al Massae. Bouanou a également appelé à réunir les deux protagonistes, Mohammed Boussaïd et Aziz Lebbar, pour les entendre avant d’entreprendre d’éventuelles mesures.