H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Saleh, le ministre Nasser Bourita a exposé les raisons de l’absence du Maroc au sommet international sur la Libye, qui se tient à Berlin et pour lequel il a été convié.  

    Alors que le drapeau marocain a été installé dans les locaux où se déroule le sommet international sur la Libye dans la capitale allemande, la délégation marocaine n’a pas fait le déplacement.

    Une absence expliquée par Nasser Bourita depuis Rabat lors d’une conférence de presse tenue aux côtés du président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Saleh.

    «Il n’y a pas de solution berlinoise à un problème d’Afrique du Nord», a-t-il affirmé sans détour, soulignant que «l’Afrique a son propre contexte et ses propres dynamiques que le Maroc connaît. C’est d’ailleurs pour cela que sa contribution est d’abord celle d’accompagner les Libyens dans ce rôle».

     

    Lire aussi: Libye: Bourita pour la formation d’un groupe arabe restreint chargé d’élaborer une sortie de crise

     

    À noter que le Maroc est pour la formation d’un groupe arabe restreint chargé d’élaborer une sortie de crise. Le royaume se tient «avec les pays arabes pour la défense de leur intégrité territoriale et de leur souveraineté nationale, tout en rejetant toute intervention étrangère en Libye et de toute ingérence non arabe dans la région arabe».

    «Le Maroc considère que l’organisation des élections doit être l’objectif principal de la prochaine étape en Libye», a souligné dans sa dernière déclaration M. Bourita, mettant l’accent sur la nécessité de l’adhésion de toutes les institutions libyennes aux préparatifs de ces échéances pour qu’elles puissent se dérouler dans les meilleures conditions.

    Dans ce sens, le ministre marocain a indiqué que «le Maroc, conformément aux instructions du roi Mohammed VI, se tiendra toujours aux côtés des institutions libyennes légitimes et soutiendra les efforts internationaux visant à résoudre la crise que traverse ce pays du Maghreb, dans le cadre de ce qui a été convenu entre les différentes parties libyennes, notamment la tenue des élections à leur date prévue».

    Share.

    Comments are closed.