Bourita demande au chargé d’affaires de l'ambassade d'Iran de quitter le Maroc

2124

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita a indiqué qu’il va recevoir ce mardi le chargé d’affaires de l’ambassade d’Iran à Rabat pour lui demander de quitter le Royaume du Maroc «sans délai».
Le Maroc vient de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran à cause du  soutien militaire du Hezbollah, allié de l’Iran, au front du Polisario. «Je viens de rentrer de Téhéran où j’ai eu une rencontre avec le ministre iranien des affaires étrangères, M. Jawad Darif, que j’ai informé de la décision du Maroc de rompre ses relations diplomatiques avec la République islamique d’Iran», a affirmé M. Bourita lors d’une conférence de presse à Rabat.
«L’ambassadeur du Maroc à Téhéran a quitté ce jour l’Iran et je vais recevoir le chargé d’affaires de l’ambassade d’Iran dans 30 minutes pour lui demander de quitter le Royaume du Maroc sans délai», a ajouté le ministre qui souligne que cette décision est une réaction à une implication confirmée de l’Iran à travers le Hezbollah dans une alliance avec le Polisario contre la sécurité nationale et les intérêts supérieurs du royaume. Selon lui, une «première livraison d’armes a été récemment fournie au Polisario», via un «élément» à l’ambassade iranienne à Alger.
«Le Maroc dispose de preuves irréfutables, de noms identifiés et de faits précis qui corroborent cette connivence entre le Polisario et le Hezbollah contre les intérêts suprêmes du royaume», a assuré le chef de la diplomatie marocaine.