Affaire Ben Barka: Tounsi perd son procès contre Marc Baudriller

2539

Cité dans le livre de Marc Baudriller, «Une histoire trouble de la Ve République, le poison des affaires», pour son rôle dans l’enlèvement de Mehdi Ben Barka, Miloud Tounsi a vu sa plainte pour diffamation refusée par la 17e chambre correctionnelle du Tribunal de Paris. Il aurait fait appel de la décision.
La 17e chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris a refusé, le 30 mars, la plainte pour diffamation de Miloud Tounsi contre Marc Baudriller et les Editions Taillandier. Ce dernier avait évoqué dans le deuxième chapitre de son livre «Une histoire trouble de la Ve République, le poison des affaires», le rôle de Miloud Tounsi (alias Chtouki) dans l’enlèvement à Paris de Mehdi Ben Barka. Aux dernières nouvelles, Miloud Tounsi aurait fait appel de la décision.
Suite à cette décision, le comité pour la vérité dans l’enlèvement et la disparition de Mehdi Ben Barka et «l’Institut Mehdi Ben Barka – mémoire vivante» ont tenu à exprimer leur satisfaction suite à l’annonce de ce jugement, dans un communiqué de presse. Ils rappellent que le juge Patrick Ramaël, en charge de l’affaire, avait convoqué en septembre 2018 les journalistes Joseph Tual, Frédéric Ploquin, Me Maurice Buttin et Bachir Ben Barka au printemps 2019 devant la 17e Chambre correctionnelle, sans donner plus de détails sur les raisons de cette convocation dans leur communiqué.