Le BCIJ démantèle une nouvelle cellule affiliée à DAECH à Fès

1858

Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) vient de démanteler à Fès une cellule djihadiste composée de 4 terroristes affiliés au groupe Etat islamique.

Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) vient de démanteler, ce mercredi 25 octobre, une nouvelle cellule terroriste affiliée au groupe Etat islamique. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur dont H24info a obtenu copie, les hommes d’Abdelhak Khiam ont mis la main sur 4 des membres de la cellule à Fès, dix jours après avoir démantelé une importante cellule djihadiste dans la capitale spirituelle.

Selon les premiers éléments de l’enquête préliminaire menée par les éléments du BCIJ, les terroristes interpellés, «imbibés par l’idéologie djihadiste», prévoyaient de «commettre des attentats à Fès» et porter atteinte à la sûreté des populations et des biens.

Suite au démantèlement de cette nouvelle cellule, le BCIJ a réussi à mettre la main sur un arsenal composé d’armes blanches de différentes tailles, d’habits militaires ainsi que divers écriteaux appelant à accomplir le jihad.

Ce nouveau coup de filet intervient dix jours après le démantèlement d’une dangereuse cellule terroriste dans la même ville de Fès qui prévoyait, selon des révélations de nos confrères de Jeune Afrique, d’attaquer la chaîne de télévision publique 2M, le bâtiment qui abrite le Parlement ainsi que de filmer les décapitations de «personnalités symboliques du régime».