Azrou: un élu PJD menace avec son fusil un caïd et le président d’une commune

Un élu PJD au conseil communal d’Ain Louh a menacé à l’aide d’un fusil de chasse le président de la commune et le caïd de la région. Il a été arrêté par les Gendarmerie royale et déféré devant le parquet compétent.

Le centre judiciaire de la gendarmerie d’Azrou a déféré mardi 22 janvier devant le procureur du roi à la Cour d’appel de Meknès un conseiller communal du PJD, rapporte Al Ahdath dans sa livraison de ce mercredi 23 janvier. L’élu du parti de la Justice et Développement est accusé d’avoir menacé à l’aide d’un fusil de chasse le président de la commune d’Ain Ain Louh ainsi que le caïd de la même région.

 

Lire aussi : Azrou: un enseignant tue trois personnes à coups de fusil de chasse

 

A en croire la même source, les raisons de cet acte demeurent inconnues. Le président de la commune appartenant au Parti Authenticité et Modernité (PAM) a été menacé chez lui et devant son épouse et ses enfants, ce qui les a poussés à s’enfuir. L’élu du PJD avait publié plusieurs messages sur sa page facebook où il s’attaquait au président de la commune avant de passer à l’acte.

La gendarmerie royale d’Azrou a arrêté l’élu après une plainte déposée par les personnes menacées. D’après Al Ahdath, le procureur du roi à la Cour d’appel a ordonnée son arrestation et son placement en garde à vue, dimanche dernier. Après l’instruction du parquet compétent et l’écoute des déclarations des plaignants, des procès-verbaux ont été rédigés et l’élu sera présenté devant le juge prochainement.