Azrou: une femme poursuit en justice un élu après la mort de sa chienne

3092

Une habitante de la ville d’Azrou a décidé de porter plainte contre le président du conseil communal de la ville qu’elle soupçonne être derrière la mort de sa chienne.

L’opération d’abattage de chiens errants de la ville d’Azrou a mal tourné. Dans la nuit du vendredi au samedi dernier, Meryem Mertab a été choquée de voir que sa chienne a été la cible d’une opération d’abattage de chiens errants lancée par le président du conseil communal.

Dans les colonnes d’Al Akhbar du mardi 25 juillet, la jeune femme dénonce cet acte barbare et annonce par la même occasion qu’elle a décidé de porter plainte contre les coupables. Elle demande pour l’occasion aux associations pour la protection des animaux de la soutenir dans cette épreuve et lui prêter main forte.

Alors qu’elle était à l’intérieur de sa maison, elle raconte avoir été surprise par des coups de feu venant de l’extérieur. En sortant de sa maison, elle constate que sa chienne a été tuée.

Par ailleurs, des habitants de la ville ont montré leur mécontentement et leur colère de la manière avec laquelle cette procédure a été effectuée, précisant que cela devrait être fait avec moins de «sauvagerie».