Attentat de Berlin: le Maroc avait mis en garde l’Allemagne

49

Le 19 décembre 2016, Berlin était victime d’une attaque terroriste au camion-bélier qui s’est déroulée au marché de Noël de la Breitscheidplatz. Le Maroc avait prévenu l’Allemagne de l’imminence de cette attaque.

Les autorités allemandes ont annoncé que les services de renseignement marocains avaient mis en garde leur gouvernement contre une attaque terroriste en 2016, rapporte Al Akhbar dans son édition du jeudi 7 mars 2019. La même source ajoute que les renseignements marocains ont pu relier Anis Amri, Tunisien de 24 ans, à la nébuleuse terroriste Daech à cause de ses fréquentations avec des extrémistes d’origine maghrébine et ont prévenu leurs homologues allemands.

D’après le quotidien arabophone, les renseignements marocains ont reçu des informations précises et détaillées sur un Marocain, un franco-marocain, et Anis Amri, tué près de Milan dans la nuit du 22 au 23 décembre après une «cavale» de quatre jours à travers l’Europe. Les trois hommes avaient des contacts permanents avec des membres de Daech en Irak, Syrie et en Libye.

Les Marocains ont informé les Allemands qu’Anis Amri projetait de commettre un attentat terroriste. Une information obtenue sur la base d’une communication téléphonique d’Anis Amri avec les membres de Daech.

Aussitôt informé par les services de renseignements marocain, le Bundesnachrichtendienst (BND), le Service fédéral de renseignement, a commencé ses enquêtes et demandé à ses départements de recouper les informations obtenues sur ce sujet, développe Al Akhbar. Le quotidien révèle que les Allemands n’ont demandé à aucun autre service de renseignement de vérifier l’information hormis les États-Unis, qui ont répondu après les attentats.