Attaque au sabre dans la mosquée Hassan: l'assaillant n'est pas "un déséquilibré mental"

3087
DR

Décrit au moment de l’incident comme attardé mental, l’agresseur de l’imam de la mosquée Hassan de Rabat s’est avéré saint d’esprit, d’après un dernier diagnostique mené par les autorités.

Arrêté il y a quelques semaines, l’individu présentant en premier lieu des signes de troubles mentaux avancés a été soumis à une enquête judiciaire depuis l’accident. Les autorités ont mené des examens et contrôles médicaux à l’encontre de l’agresseur. Les résultats ont démontré qu’il ne souffre d’aucune déficience mentale.

Sain et sauf, l’agresseur, accusé d’une tentative de meurtre, a été mis en examen en début de semaine en attendant de comparaître devant le parquet général.