AstraZeneca: l’Inde suspend temporairement ses livraisons au Maroc

L’Inde suspend temporairement toutes les exportations du vaccin anticovid AstraZeneca avec ses pays partenaires, dont le Maroc, afin de répondre à la demande croissante de son marché interne. 

L’Inde suspend temporairement les exportations du vaccin AstraZeneca, ont déclaré à la BBC des sources du ministère des Affaires étrangères indien. Raison invoquée: la hausse des cas positifs dans le pays qui devrait connaître dans les semaines à venir une demande accrue de doses de vaccin.

En effet, le pays a enregistré hier sa plus forte hausse quotidienne de cas positifs de l’année, avec plus de 47.000 nouveaux cas et 275 décès. Les autorités s’attendent donc à ce que la demande de vaccins augmente et préfèrent mobiliser les ressources en vaccins pour leur campagne de vaccination. Dès le 1er avril prochain, les plus de 45 ans pourront bénéficier de la vaccination.

Cette suspension dite temporaire devrait affecter les approvisionnements jusqu’à la fin du mois d’avril, notamment pour les quelque 190 pays inscrits au programme Covax dirigé par l’OMS et visant à assurer l’équitable répartition des vaccins entre les nations. Il n’y a pas eu d’exportations de l’Inde depuis jeudi, selon le site Internet du ministère des Affaires étrangères.

À ce jour, l’Inde a exporté plus de 60 millions de doses de vaccin vers 76 pays, la majorité étant des doses du vaccin d’AstraZeneca. « [Le blocage des exportations] est une mesure temporaire. La demande intérieure devra primer », a déclaré une source du ministère des Affaires étrangères à la BBC.

 

Lire aussi : Coronavirus au Maroc: le rythme des vaccinations repart à la hausse

 

Déjà le 21 mars dernier, Reuters annonçait que le Serum Institute of India (SII), fabricant indien du vaccin AstraZeneca, retardait les approvisionnements supplémentaires du vaccin suédo-britannique pour le Brésil, l’Arabie Saoudite et le Maroc.

Par ailleurs, le groupe AstraZeneca a publié hier, mercredi 24 mars, un communiqué au sujet de nouvelles données confirmant l’efficacité de son vaccin. Basées sur un essai clinique de phase 3 mené aux États-Unis, au Chili et au Pérou, ces données confirment que son vaccin est efficace à 76% pour prévenir le covid-19, à 100% contre les maladies graves ou critiques et les hospitalisations, et à 85% contre le covid-19 chez les participants âgés de 65 ans et plus.

AstraZeneca indique qu’elle prévoit de soumettre les résultats à un journal scientifique pour un examen par les pairs. La société prévoit de demander une autorisation d’utilisation d’urgence à l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux dans la première quinzaine d’avril. En cas d’autorisation, il sera le quatrième vaccin Covid-19 disponible aux États-Unis.