Assassinat d'Ait Ljid: Abdelali Hamieddine devant le juge le 27 mars

Appelé à comparaître ce lundi devant le juge d’instruction près la Cour d’appel de Fès, Abdelali Hamieddine a été convoqué à nouveau pour une nouvelle audition le 27 mars prochain, dans le cadre de l’affaire de Mohamed Benaissa Ait Ljid.
Le suspense continue dans l’affaire d’Ait Ljid. Après avoir comparu ce lundi matin devant le juge d’instruction près la Cour d’appel de Fès, le PJDiste Abdelali Hamieddine est appelé à comparaître une nouvelle fois pour une audition le 27 mars prochain.
Cette convocation est liée à l’assassinat en 1993 de l’étudiant gauchiste Mohamed Benaissa Ait Ljid par des étudiants d’obédience islamiste, à la faculté de Dhar El Mehraz de Fès. La réouverture de ce dossier survient après des appels de la part de la famille du défunt et ses anciens camarades, qui affirment disposer de nouvelles preuves impliquant Hamieddine, alors étudiant islamiste à Dhar El Mahraz.
Le leader du PJD estime de son côté que « l’affaire a pris fin » et qu’il n’a comparu ce lundi que « que par respect envers la justice ». Lors d’un point de presse tenu vendredi dernier à Rabat, en présence de deux ministres de son parti, Mustapha Ramid et Lahcen Daoudi, Hamieddine a affirmé que « c’est le PAM qui fait bouger le dossier ».