Arrestation d’un franco-algérien objet d’un mandat d’arrêt international pour financement du terrorisme

Les éléments de la sûreté nationale à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont arrêté, mardi, un ressortissant franco-algérien, objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires françaises pour financement du terrorisme, constitution d’une bande criminelle et apologie d’actes de terrorisme.

Le mis en cause, 36 ans, a été appréhendé à son arrivée à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca en provenance de l’Algérie, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le prévenu a été soumis aux procédures d’arrestation après que l’opération de pointage ait révélé qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international des autorités judiciaires françaises depuis le 22 avril 2016.

Le prévenu a été placé en garde à vue conformément à la procédure d’extradition, souligne le communiqué, ajoutant que le bureau central national relevant de la DGSN a informé les autorités françaises de cette arrestation.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts intenses déployés par les services de la sûreté nationale en vue de renforcer les mesures du contrôle sécuritaire aux postes-frontières du Royaume et les mécanismes de coopération sécuritaire internationale, en matière de lutte contre le terrorisme et du crime organisé transfrontalier, conclut le communiqué.