Arrestation d’un escroc qui voulait arnaquer la mécène de Settat

66

Les éléments de la gendarmerie royale de Settat ont pu arrêter ce lundi 4 mars un quadragénaire qui s’apprêtait à escroquer Najia Nadhir. L’homme prétendait avoir besoin de 630.000 DH pour soigner son enfant qui souffre d’une maladie chronique.

Quelques jours après avoir effectué un don de 12 MDH en faveur à l’académie régionale de l’Education nationale de Casablanca-Settat, Najia Nadhir a été contactée par un homme qui lui aurait demandé 30.000 DH afin d’effectuer des analyses et soigner son enfant qui souffrait d’une prétendue maladie chronique, raconte le quotidien Al Akhbar dans son édition du mercredi 6 mars.

 

Lire aussi: Vidéo. Settat: une femme mécène finance la construction d’un lycée à hauteur de 12 MDH

 

Après lui avoir remis les 30.000 DH, Najia Nadhir a été recontactée par l’homme qui lui a formulé une autre demande pour une somme de 660.000 DH. L’homme arguait qu’il fallait que son enfant subisse une opération chirurgicale à l’étranger. Des déclarations qui ont semé le doute chez la femme mécène et l’auraient poussé à contacter la gendarmerie royale.

 

Lire aussi: Bouznika: arrestation d’un promoteur immobilier accusé d’avoir arnaqué 70 MDH à ses clients

 

Selon Al Akhbar, l’enquête menée par la gendarmerie royale a permis de découvrir que l’homme avait deux autres complices originaires de Rabat et Casablanca, et sa demande n’avait aucun fondement. Les membres de cette bande criminelle seront déférés ce mercredi 6 mars devant le procureur général près la cour d’appel de Settat, en attendant d’élucider toutes les circonstances se rapportant à cette affaire.