Après Casablanca, une nouvelle scène d’hystérie collective à Chtouka Ait Baha

104

Six élèves du collège Chtouki à Chtouka Ait Baha ont été prises d’une crise d’hystérie mardi, laissant la direction de l’établissement perplexe.

Environ un mois après que des élèves de Casablanca ont été prises d’une crise d’hystérie, voilà que des élèves à Chtouka Baha vivent le même phénomène, plutôt étrange. Le site électronique Alyaoum24 précise que six étudiantes ont  commencé à crier, ce qui a poussé la direction à appeler les secours.

 

Lire aussi: Hystérie collective des collégiennes: le récit du ministère de l'Education

 

Les filles ont ensuite été conduites à l’hôpital pour subir un contrôle médical. Pour rappel, un incident similaire s’était produit à Casablanca le mois dernier. Une vidéo qui avait suscité le buzz montrait des jeunes filles étudiant au collège Al-Imam Al-Kastalani,  prises d’une crise d’hystérie.

 

Lire aussi: Vidéo. Des scènes d’hystérie dans un hôpital psychiatrique font le tour de la toile

 

La Direction provinciale de l’Éducation nationale de Fida-Derb Sultan avait par la suite réagi pour souligner que la séquence d’hystérie était « sans rapport avec la consommation de stupéfiants ».

Les jeunes filles ont été raccompagnées par leurs parents après l’examen des médecins et ont pu reprendre les cours « normalement » dans l’après-midi même.