Après Bakkoury, plusieurs responsables de Masen interdits de quitter le territoire

.DR

Quatre autres responsables de l’équipe managériale de Masen (Moroccan agency for solar energy) sont interdits de quitter le pays dans le cadre de l’enquête ouverte par le ministère public.

Dans le cadre de l’enquête ouverte contre la mauvaise gestion au sein de la superagence marocaine pour l’énergie, plusieurs autres responsables ont été interdits de quitter le territoire, après le recalage du PDG, Mustapha Bakkoury, le 29 mars à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Selon le quotidien Al Akhbar, dans son édition du vendredi 9 mars, l’interdiction de quitter le territoire, vise le directeur du développement, Tarik Hamane, la directrice des ressources humaines, Nisrine El Kortbi, la directrice du pilotage stratégique, Fatema Hamdouch et Rachid Bayed, directeur des opérations.

L’interdiction a été signifiée par le Parquet général, enquêtant depuis trois mois déjà sur la mauvaise gestion au sein de l’agence marocaine.

 

Mustapha Bakkoury: une colère royale derrière l’interdiction de quitter le territoire ?

 

La mauvaise gestion avait d’ailleurs été relevée par le roi Mohammed VI lors d’une séance de travail dédiée à la stratégie des énergies renouvelables, en octobre dernier.

«Au cours de cette séance, le Souverain a relevé un certain nombre de retards pris dans l’exécution de ce vaste projet et a attiré l’attention sur la nécessité de faire aboutir ce chantier stratégique dans les délais impartis et suivant les meilleures conditions, en agissant avec toute la rigueur requise», indiquait un communiqué du palais royal.