Un hacker anglais recherché par la justice américaine et Interpol arrêté à Tanger

Les éléments de police de la préfecture de police de Tanger ont arrêté, mercredi 26 juillet, un ressortissant anglais âgé de 49 ans faisant l’objet d’un mandat de recherche international sur la base d’une notice rouge émise par Interpol.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Interpol avait diffusé cette notice rouge dans ses pays membres le 17 juillet, sur la base d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires américaines suite à un crime lié à la fraude et à l’escroquerie à travers les systèmes informatiques.

L’intéressé a été mis à la disposition des autorités judiciaires compétentes qui devront se prononcer sur la procédure de son extradition, tandis que la coordination sur ce sujet se poursuit avec le bureau d’Interpol-Washington et l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL).

L’arrestation du mis en cause s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour renforcer les mécanismes de coopération sécuritaire bilatérale et multilatérale visant la lutte contre le crime transfrontalier.