André Azoulay «fier» et «heureux» de l’élection de sa fille à la tête de l’Unesco

3346

Le conseiller du roi a confié sa «joie et sa fierté» après l’élection de sa fille, Audrey, à la tête de l’Unesco, en marge d’une rencontre avec la présidente de la région française Occitanie, Carole Delga.

C’est la première fois que le conseiller royal André Azoulay s’exprime au sujet de l’élection de sa fille, Audrey, à la tête de l’Unesco le 13, octobre dernier à Paris. En marge d’une rencontre avec Carole Delga, présidente de la région française Occitanie, le conseiller du roi s’est laissé aller à quelques confidences au sujet de l’élection de l’ancienne ministre de Culture française.

Dans des déclarations rapportées par le site du quotidien Midi Libre, Azoulay a confié «sa joie et sa fierté» après l’élection de sa fille à la tête de l’instance onusienne. Une élection qui constitue selon lui «un signal très fort qui a été donné à la communauté des nations avec l’élection d’une femme qui plus est issue d’une double culture, française et marocaine».

André Azoulay et Carole Delga. Crédit: DR.

Outre cette rencontre avec le conseiller du roi, qui a eu lieu jeudi dernier à Rabat, Carole Delga a également rencontré le Secrétaire d’Etat marocain auprès du ministre des Transports, Mohamed Najib Boulif. L’idée d’un jumelage entre les ports de Sète et de Tanger a ainsi été évoquée, apprend-on de même source.