Al Hoceima: lourdes peines contre des militants du Hirak

10519
Crédit: DR

Un groupe de détenus du Hirak a fait l’objet de lourdes sanctions par la Cour d’appel d’Al Hoceima. Deux militants du mouvement ont ainsi écopé de 20 ans chacun, alors qu’un troisième a été condamné pour sa part à 5 ans d’emprisonnement.

Les militants d’un premier groupe étaient accusés de lourdes charges, notamment destruction de biens publics, outrage et violences à des représentants de la loi, incendie de véhicules et bâtiments appartenant à l’état ainsi que rassemblement non autorisé. Ils ont été condamnés à des peines d’un total de 3 ans.

Selon Al Massae dans son édition à paraître le 10 novembre, un deuxième groupe de 20 militants est en attente de jugement. Ces détenus devront comparaitre pour divers chefs d’accusation, notamment incitation à la violence, financement par des parties étrangères dans l’objectif de porter atteinte à la stabilité du royaume, propagande de messages incitant à des actes de violence et outrage à l’Etat.