Al Hoceima: des journalistes se plaignent du débit internet quasi-inexitant

3723
©Twitter

Les journalistes nationaux et internationaux présents à Al Hoceima pour couvrir la marche interdite du 20 juillet ont beaucoup de mal à retransmettre la situation en direct, en raison d’un débit internet trop faible.

Al Hoceima retient son souffle. Les forces de l’ordre ont investi la place Mohammed VI de la ville, en vue de la manifestation prévue cette après-midi. Aura-t-elle lieu? Tout ce qu’on peut dire à l’heure actuelle est qu’une ambiance tendue et anxiogène régnait dans la ville ce matin et plusieurs commerçants ont fermé leurs boutiques.

Malgré l’interdiction de la marche du 20 juillet, plusieurs manifestants continuaient ce matin de rallier Al Hoceima en provenance des villes et villages avoisinants. Malheureusement, il est très difficile pour les journalistes nationaux et internationaux présents sur place de couvrir ou retransmettre la situation en direct, en raison d’un débit internet trop faible.