Akhannouch porte plainte pour diffamation contre Maghreb Confidentiel

3224
Credits: DR.

Le ministre de l’Agriculture et la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a déposé vendredi une plainte pour diffamation contre le bulletin d’information français Maghreb confidentiel, a appris H24info d’une source au sein de sa rédaction.

Dans une brève titrée «Razzia d’Akhannouch pour faire disparaître TelQuel des kiosques» diffusée le jeudi 26 septembre, la lettre Maghreb confidentiel a affirmé qu’ «une opération a été orchestrée» par Aziz Akhannouch dans le but de ramasser tous les numéros de TelQuel des kiosques. L’hebdomadaire marocain avait fait d’un dossier intitulé « Akhannouch dans la tourmente » la couverture de son numéro du 20 septembre.

Une information confirmée à H24info par une source au sein de la rédaction de Maghreb confidentiel. C’est l’avocat au barreau de Paris, Me Olivier Baratelli, mandaté par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, qui a déposé plainte, vendredi 27 septembre, pour diffamation.

Alors que le site Maghreb confidentiel considère que  «la Une du magazine TelQuel du 20 septembre n’a évidemment pas été du goût du principal concerné ! », l’hebdomadaire marocain a, dans une précision publiée sur son site jeudi 26 septembre, assuré que son distributeur infirme qu’il y a eu une « razzia » orchestrée par Aziz Akhannouch.

A noter que ce n’est pas la première fois que le président du RNI poursuit la presse. Il a, entre autres, poursuivi à plusieurs reprises l’ancien Directeur de publication d’Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine et également les journalistes Khaled Jamai et Hamid El Mahdaoui dans une même plainte.