Agression de Mediouri: la police bloque les entrées de Marrakech

16099

La police coordonne ses efforts avec les services de la gendarmerie royale et les agents de la DST pour retrouver les agresseurs du chauffeur de la voiture de Mediouri, l’ancien garde du corps de Hassan II.

Les services de police en coordination avec la gendarmerie royale et d’autres services ont bloqué partiellement les entrées de la ville de Marrakech pour retrouver les agresseurs du chauffeur de Mediouri, rapporte le quotidien Al Massae du mercredi 29 mai.

 

Ils ont également renforcé le contrôle des voitures, des charrettes et autres moyens de transport qui quittent Marrakech en direction de Casablanca, de Safi, d’El Jadida, d’Agadir et d’Essaouira.

 

Lire aussi: Agression de Mediouri: la police de Marrakech tente d’établir un portrait-robot des criminels

 

Dans leurs recherches, les services de sécurité chargés de l’enquête se basent sur les témoignages de personnes présentes lors de l’agression, dont un commerçant et un gardien de parking de la mosquée Al Anouar au boulevard Allal El Fassi. Après avoir auditionné les témoins, les services techniques et scientifiques de la préfecture de police ont utilisé les caméras environnant le lieu de l’agression pour établir le portrait-robot des agresseurs.

 

Lire aussi: On en sait plus sur « l’agression » de Mohamed Mediouri à Marrakech

 

A la suite de toutes les informations recueillies, la police a pu établir une liste des personnes soupçonnées d’être derrière l’agression. Pour rappel, Al Massae avait révélé plusieurs détails concernant l’agression de Mediouri dans son édition du 21 mai . Après que l’ancien chef de la sécurité de Hassan II se soit rendu à une mosquée pour assister au sermon du vendredi, il y a deux semaines, une bande criminelle composée de 5 à 7 individus a attaqué son chauffeur et l’aurait agressé violemment avant de s’emparer de la voiture de Medirouri et de s’enfuir vers Amerchich.