Afriquia lance «1000 Fikra» et «50 Sprints» pour développer l’entrepreneuriat au Maroc

À l’occasion de son soixantième anniversaire, la société Afriquia lance deux nouvelles initiatives visant à promouvoir l’entreprenariat et financer 1 000 projets d’entreprises dans le royaume.  

La société Afriquia a levé le voile sur ses deux nouvelles initiatives qui portent le nom de «1000 Fikra» et «50 Sprints». 

La première a pout but de transformer 1 000 idées de projets en 1 000 entreprises actives sur le terrain. Pour assurer la réalisation et la durabilité de de cette initiative, Afriquia a créé la Fondation Maak, chargée de superviser et de suivre le programme 1000 idées.

Afriquia et la fondation Maak ont signé un accord avec trois partenaires spécialisés dans le domaine. Il s’agit de la fondation anglaise «PopUp Business School», une institution très performante dans la promotion de la création d’entreprises, ainsi que deux accélérateurs de star-up (incubateurs) marocains parmi les plus importants du Royaume. Il s’agit de Bidaya et du Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (MCISE). 

Octobre 2019 : 30 entreprises lancées

La première phase du programme «1000 Fikra» a été lancée à Casablanca le 1er juillet (une phase pilote). 30 projets ont été sélectionnés, ce qui a permis aux porteurs de projets de bénéficier d’une formation organisé par PopUp Business School. Les 30 jeunes entrepreneurs ont été formés et encadrés pendant quatre mois par des experts de Bidaya et du MCISE. 

Après le succès de la phase pilote, Afriquia s’apprête à lancer l’initiative au niveau national, pour chaque Marocain porteur d’une idée d’entreprise, sans condition de diplôme ou d’expérience. 1000 idées seront sélectionnées dans les 12 régions du Royaume. 

Qui peut bénéficier de ce programme? 

Cette initiative est ouverte à tous les Marocains, jeunes ou moins jeunes, sans condition de diplôme ou d’expérience. Ces derniers peuvent s’inscrire et présenter leurs idées de projets sur le site web www.1000FIKRA.com

Un centre d’échange et de communication sera mis en place pour répondre aux questions des candidats. Toutes les idées soumises seront examinées par un groupe d’experts, qui va baser son évaluation sur deux critères essentiels: le réalisme et la clarté du projet. 

Les jeunes entrepreneurs bénéficieront, au terme de leur incubation, d’un financement sous forme de subventions et de prêts d’honneur à hauteur de 200. 000 dirhams.

«50 Sprints»

Afriquia lance également l’initiative «50 Sprints», un programme visant à accélérer et accompagner les startups marocaines avec des projets innovants à fort potentiel de croissance sur le plan national et international.

Pour ce faire, Afriquia s’est associée au prestigieux incubateur français HEC PARIS, qui permettra aux entreprises sélectionnées de bénéficier d’une incubation de trois mois de formation dans la prestigieuse station française F, le plus grand campus au monde pour les start-up. 

Le programme«50 Sprints», qui devrait voir le jour dans les semaines à venir, propose des formations, du mentorat et de mises en relation avec des professionnels de leurs secteurs d’activité. Enfin, Ils auront également accès à un financement et seront accompagnés pour leurs levées de fonds.