Affaire Soulaiman Raïssouni: des associations LGBTQ apportent leur soutien au plaignant

Soulaiman Raïssouni. Crédit: DR.

Plusieurs associations marocaines, maghrébines et arabes ont dénoncé «la campagne de diffamation que subit» Mohamed Adam qui avait porté plainte contre le journaliste Soulaiman Raïssouni pour agression sexuelle.

L’ensemble des associations signataires expriment leur «soutien absolu à l’activiste queer marocain Mohamed Adam après la campagne de haine et de diffamation déclenchée après son recours au système judiciaire marocain».

Elles affirment dans leur communiqué que «Mohamed a subi un harcèlement et une tentative d’agression sexuelle de la part d’un journaliste connu et fondateur d’un site d’actualités», qui n’est autre que Soulaiman Raïssouni, actuellement rédacteur en chef du journal Akhbar Al Yaoum.

Toujours selon ces associations de défense des droits des personnes LGBTQ, le journaliste «utilise son pouvoir à travers les sites d’informations, les partis politiques, les mouvements des droits humains et autres mouvements islamistes pour faire taire», la présumée victime.

 

Lire aussi: Accusé de « tentative de viol » par un jeune homosexuel, le journaliste Soulaiman Raïssouni transféré à la prison Oukacha

 

Par ailleurs, ces associations marocaines, algériennes, soudanaises, tunisiennes ou encore jordaniennes, dénoncent le fait que Mohamed Adam soit mentionné comme activiste «homosexuel» dans cette «campagne de haine».

Pour rappel, le lundi 25 mai, Soulaiman Raïssouni a été déféré par la police judiciaire de Casablanca devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca. Il est accusé «d’implication présumée dans un attentat à la pudeur, avec violence et séquestration conformément aux articles 485 et 43 du Code pénal», suite à une plainte. Le journaliste clame quant à lui son innocence et sa défense estime qu’il a été arrêté pour ses écrits.

La Cour d’appel de Casablanca a ordonné sa mise en détention préventive à la prison Oukacha. L’audience débutera le jeudi 11 juin 2020.