Affaire Imane Fadil: l’ambassade du Maroc en Italie décide de porter plainte

137

A la suite des déclarations de Souad Sbaï, ancienne députée italienne d’origine marocaine, qui accusait le Maroc d’être responsable de la mort du mannequin Imane Fadil, l’ambassade marocaine en Italie a décidé de la poursuivre pour diffamation.

Dans un communiqué, l’ambassade marocaine en Italie a déclaré que « Souad Sbai avait porté de graves accusations à l’encontre du Maroc et de ses institutions, en particulier celles diplomatiques, à propos de la mort d’Imane Fadil ». L’ambassade accuse Souad Sbai d’avoir manipulé les faits, et de s’être prononcé alors que l’autopsie de la victime n’a pas encore été effectuée ».

A la suite de cela, l’ambassade a décidé « d’engager une action en justice contre l’intéressé devant le tribunal de Rome pour diffamation et diffusion d’informations mensongères visant à ternir l’image du pays » .

Lire aussi: Italie: l’ex-députée Souad Sbaï accuse le Maroc d’être derrière la mort d’Imane Fadil

« Par cette action, l’ ambassade du Royaume du Maroc rejette donc toutes les accusations et insinuations portées contre elle et fait pleinement confiance à la justice italienne pour établir la vérité dans cette affaire », peut-on lire sur le communiqué.

Le consulat du Maroc a également déclaré suivre de près l’affaire en étroite collaboration avec le système judiciaire italien.

Lire aussi: Souad Sbai, Marocaine d'extrême droite candidate à la mairie de Rome

Pour rappel, l’ancienne députée italienne d’origine marocaine avait déclaré au quotidien italien Larepubblica qu’il fallait « suivre la piste marocaine », insinuant que l’ex-mannequin aurait été empoisonnée.