Affaire Bouachrine: le procès en appel s’ouvre aujourd’hui

à 18:30

Six mois après sa condamnation en première instance à 12 années de prison ferme, la première audience de la phase d'appel dans l’affaire du journaliste Taoufik Bouachrine accusé de viol et de traite humaine commence aujourd’hui.

Après avoir été condamné à 12 ans de prison et 200.000 dirhams d’amende en première instance, le procès en appel de Taoufiq Bouachrine commence ce mardi. L’ancien directeur de publication du quotidien arabophone est poursuivi par le parquet pour traite humaine et viol de plusieurs employées de son entreprise. Le journaliste a maintenu la même équipe de défense, nous a assuré son avocat Mohammed Ziane.

Mohammed Ziane est interdit d’exercer son métier durant les trois prochains mois mais a décidé de braver cette interdiction en venant soutenir mardi Taoufik Bouachrine. «J’exercerai mon droit et mon devoir professionnel. Je me rendrai au tribunal en portant ma robe et on verra s’ils vont m’interdire l’accès à la salle d’audience», nous a-t-il assuré.

Lire aussi: Amnesty appelle à libérer immédiatement Taoufik Bouachrine

Questionné sur la stratégie de défense des avocats de Bouachrine, Ziane nous a déclaré que la défense continuera sur sa même lancée et ne changera pas ses plans. «Le conseil des droits de l’homme des Nations unies réclame la libération de Bouachrine alors pourquoi changer une stratégie gagnante», estime-t-il. Quant aux requêtes que présenteront les avocats, Ziane nous confie qu’ils demanderont la liberté provisoire à Taoufiq Bouachrine durant cette première séance.