Affaire Bouachrine: El Othmani dément toute agression sexuelle commise par un ministre PJD

20351
Crédit: DR.

Le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani a réagi aux allégations d’agression sexuelle portées contre un ministre PJD. Le patron du PJD a décidé de porter plainte contre le site électronique à l’origine de ces « affirmations ».
Dans un communiqué du secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD), publié dans la soirée du mardi au mercredi et signé des mains de Saad Eddine El Othmani, la formation islamiste annonce porter plainte contre un journal électronique ayant accusé un des ministres PJD d’avoir sexuellement agressé une des plaignantes dans l’affaire Bouachrine.
Il s’agit, selon des sources concordantes, du site électronique barlamane.com, qui avait dévoilé une information selon laquelle une des plaignantes dans l’affaire Bouachrine aurait déclaré aux enquêteurs, lors de sa convocation à la BNPJ, avoir été victime d’agressions sexuelles de la part d’un ministre PJD ayant officié dans le gouvernement Benkirane mais aussi dans l’actuel gouvernement dirigé par Saad Dine EL Othmani.
Pour le chef du parti de la Lampe, les allégations portées à l’encontre d’un de ses ministres sont la preuve d’un «manque de déontologie et de professionnalisme» du site électronique porteur de « ces allégations » qui ne sont que des « mensonges ». Il s’agit, selon lui, d’un «lynchage systématique» qui viserait les cadres de son parti. «Nous avons donc décidé de nous tourner vers la justice dans le but de porter plainte contre ce site électronique», conclut le communiqué.