Adnane Ibrahim quitte le Maroc sans donner de prêches

Suite à la polémique suscitée par l’invitation du prédicateur palestinien Adnane Ibrahim, ce dernier a quitté le Maroc dans la précipitation, agacé par l’acharnement des salafistes et le manque de clarté du ministère des Habous et des Affaires islamiques.
Selon une source contactée par H24info, le prédicateur palestinien devait donner des prêches dans plusieurs mosquées et universités, conformément a un programme qui devait s’étendre jusqu’au dimanche 10 juin. «Depuis son arrivée au Maroc, le prédicateur s’est contenté d’attendre dans son hôtel le feu vert du ministère qui semblaient préoccupé par la gestion des réactions hostiles de la mouvance salafiste, qui ne voit pas d’un bon œil la visite d’Adnan Ibrahim», révèle notre source.
Cette impasse cache également le tiraillement entre les courants conservateur et modéré au sein du ministère. Ce dernier s’est retrouvé dans l’incapacité d’assumer l’application du programme des activités d’Adnan Ibrahim au Maroc.
In fine, le prêcheur palestinien aurait demandé la permission de partir dans la précipitation. Une requête à laquelle le ministère a répondu favorablement.
Lire aussi: Les salafistes décrient la visite d’Adnan Ibrahim au Maroc