Accords de pêche Maroc/UE: début des négociations pour un renouvellement

724

Le Maroc et l’Union européenne entament aujourd’hui des pourparlers en vue de renouveler les accords de pêche liant les deux parties. L’actuel accord arrive à échéance le 14 juillet prochain.
Un nouveau round de négociations s’ouvre ce lundi 25 juin, à Bruxelles, entre le Maroc et l’Union européenne pour le renouvellement de cet accord de pêche. L’accord en vigueur entre les deux parties rapporte au Maroc près de 40 millions d’euros, 30 millions sont financés par l’Union européenne et 10 millions par les armateurs de pêche.
Conformément aux termes des accords, plus de 70 navires européens pêchent 83 000 tonnes de poissons dans les eaux marocaines, pour une valeur de 80 millions d’euros. Et la mer marocaine rend bien les investissements. Pour chaque euro investi, les pêcheurs gagnent 2,78 €, ce qui pousse la délégation marocaine à demander une augmentation de la contribution annuelle de l’UE et de la part affectée au soutien à la politique de pêche.
Autre sujet à l’ordre du jour des négociations et non des moindres, l’inclusion du territoire du Sahara dans cet accord. En février dernier, la Cour européenne de justice avait annulé l’accord de pêche expliquant qu’il n’était pas applicable au Sahara car contraire au droit international et au principe d’auto-détermination.
Après des négociations entre le royaume et Bruxelles, le Conseil des ministres des 28 états membres de l’Union européenne, la plus haute instance décisionnelle de l’UE, a mandaté la commission européenne pour négocier un nouveau protocole de pêche Maroc-UE incluant le Sahara marocain. Cette décision a été approuvée sans aucune opposition de la part des États membres.