Abdelhakim Sejda arrêté pour son implication dans une affaire corruption

Credits: DR

Le procureur du roi près du tribunal en charge des crimes financiers à Casablanca a ordonné l’arrestation de Abdelhakim Sejda, ancien président de la commune d’El Jedida. Il fait l’objet d’une plainte pour manipulation des marchés publics.

Abdelhakim Sejda, ancien président de la commune urbaine d’El Jadida, ainsi qu’une ingénieure communale, un entrepreneur et un comptable d’une société ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête portant sur une plainte déposée par une instance de protection des fonds publics.

 

Lire aussi: PAM: Fatima-Zahra Mansouri tire à boulets rouges sur Benchamach

 

Selon le quotidien Al Ahdath daté du 15 juillet, la plainte concerne les différences observées entre deux appels d’offres lancés dans la région d’El Jadida et les travaux exécutées dans la ville. Abdelhakim Sejda est donc accusé de manipulation des marchés publics. Les 4 mis en cause ont par ailleurs été placées en garde à vue en attendant les résultats de l’enquête et devraient déférer devant le procureur général, ce lundi.

 

Lire aussi: PAM: Benchamach vire Akhchichen du Bureau politique

 

Selon Al Ahdath, certains projets qui devaient être réalisés dans la ville d’El Jadida, pendant le mandat de l’ancien président de la commune ont été suspendus pour des raisons inconnues. Ceci laisserait croire en l’existence de conflits politiques qui pourraient être derrière la révélation de l’affaire dans laquelle est impliqué Abdelhakim Sejda.