La revue de presse du mardi 25 février

1298
DR.

Coronavirus: le Maroc double de vigilance. Madrid remercie le Maroc. Pétitions: le Parlement fait le point. Le BTP en bonne mine. Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi. 

 

Le Matin

Madrid remercie le Maroc

Le ministre espagnol des Transports, José Luis Ábalos, a salué le soutien apporté par les pays voisins, notamment le Maroc, pour réduire l’impact des problèmes liés à la perturbation du trafic aérien aux îles Canaries, en raison des mauvaises conditions météorologiques. « Compte tenu de la situation dans l’espace aérien des îles Canaries liée notamment au manque de visibilité, je tiens à saluer les efforts de solidarité déployés par les pays voisins, en particulier le Maroc, le Portugal, la Mauritanie et le Cap-Vert, ainsi que l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol), pour minimiser l’impact » de cette situation, a écrit le ministre sur son compte Twitter. Les professionnels du transport aérien « ne se souviennent pas avoir jamais vu un temps aussi mauvais pour le transport aérien aux îles Canaries », a poursuivi le ministre.

L’Economiste

Amnistie fiscale: Le guichet est ouvert

La déclaration rectificative est enfin opérationnelle. La Direction générale des impôts (DGI) vient de diffuser l’ensemble des formulaires dédiés à la souscription de l’amnistie fiscale. Il s’agit de la demande de l’état des irrégularités en possession de l’administration, de la déclaration rectificative et du bordereau de versement. Les contribuables peuvent donc dès maintenant souscrire à la mesure. Le dernier délai étant fixé au 30 septembre. A défaut, ils risquent de recevoir à tout moment un avis de vérification de la comptabilité.

Aujourd’hui le Maroc 

Pétitions, le Parlement fait le point

La présentation de pétitions populaires tourne au ralenti depuis son lancement. Une situation qui pousse aujourd’hui le Parlement à explorer de nouvelles pistes. Dans ce sens, une journée d’étude est organisée aujourd’hui par la Chambre des représentants avec la participation d’experts nationaux et internationaux. Les parlementaires ont tenté de donner corps le plus rapidement aux dispositions légales et constitutionnelles avec la mise en place d’une commission spéciale chargée des pétitions qui n’a reçu, pour le moment, qu’une première pétition signée par plus de 13.000 citoyens. Un chiffre qui reste en deçà des attentes.

Akhbar Al Yaoum 

Le BTP en bonne mine

Le secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) poursuit son évolution positive en janvier 2020, affichant une augmentation de 2,4%, après +5,6% un an plus tôt, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration. En 2019, les ventes de ciment, principal baromètre du secteur du BTP, ont affiché une hausse de 1,8%, indique la DEPF dans sa note de conjoncture de février. Du côté du financement des opérations immobilières, l’encours des crédits à l’immobilier s’est apprécié de 3,5% à 276,7 milliards de dirhams à fin 2019, après un accroissement de 3,7% il y a un an. Cette dynamique, explique la DEPF, découle de la hausse de l’encours des crédits alloués à l’habitat de 3,7% et de la reprise de celui des crédits accordés à la promotion immobilière, en amélioration de 2,7%, après -0,9% un mois plus tôt et -3,5% à fin 2018.

Al Massae

Coronavirus: le Maroc redouble de vigilance

Dans le sillage de la propagation du Coronavirus en Europe, les autorités marocaines ont élevé le niveau de vigilance dans les différents postes frontières et les établissements de santé référentiels. Ainsi, dans le cadre du renforcement des mesures de contrôle, le ministère de la Santé a mobilisé ses services, en coordination avec les services de la Gendarmerie royale, les services de santé des Forces armées royales et les différents corps concernés, au niveau des postes frontaliers. A cet effet, tout cas suspect ou présentant des symptômes particuliers sera soumis à un examen approfondi avant de pouvoir quitter le poste frontalier.

ONSSA 

Plus de 7.800 entreprises autorisées sur le plan sanitaire

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a délivré, jusqu’à fin 2019, plus de 7.800 autorisations sanitaires aux entreprises et établissements opérant dans le secteur alimentaire et ce, conformément aux dispositions de la loi n°28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, ainsi que le décret pris pour son application, rendant obligatoire l’autorisation sanitaire pour l’exercice de leurs activités. Dans un communiqué, l’Office appelle les établissements non encore autorisés sur le plan sanitaire à se conformer à l’obligation de l’obtention des autorisations sanitaires et fixe fin juin 2020 comme date butoir pour la mise en conformité de leurs situations. Ces entreprises et établissements sont invités à déposer leurs dossiers auprès des services provinciaux de l’Office avant la fin du délai fixé, poursuit la même source.