H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Suite à l’épuisement des cours d’eau dû aux besoins d’irrigation des agriculteurs cultivant le kif à Ouezzane, des milliers de poissons sont morts de façon spectaculaire par manque d’oxygène.

    Le nord du Maroc est réputé pour être le berceau mondial de la culture du kif. Cette activité représente néanmoins un réel danger pour la vie des poissons dans la région. Suite à l’épuisement des eaux souterraines et des eaux de surface, de nombreux poissons ont été retrouvés morts à Ouezzane, par manque d’oxygène.

    D’après la parution du 28 août du quotidien Assabah, plusieurs acteurs associatifs ont partagé des photos montrant l’utilisation de tuyaux reliés à des pompes afin d’absorber de grandes quantités d’eau dans la commune de Brikcha à Ouezzane, chose qui a eu un impact négatif sur la faune et la flore de la région. Des milliers de poissons sont ainsi décédés par manque d’oxygène, et la pénurie d’eau potable s’avère être un problème capital pour les habitants de la commune.

    Selon la même source, les acteurs associatifs ont confié avoir plusieurs fois alerté le Commissariat des eaux et forêts, qui est timidement intervenu vu la grande propagation des champs de kif ainsi que le contrôle des barons sur les ressources en eau de la région.

     

    Share.

    Comments are closed.