7 décès par des morsures d’animaux à El Kelâa des Sraghna

à 13:30

Après la mort de 6 personnes en moins de deux mois, les morsures d’animaux continuent de faire des victimes à El Kelâa des Sraghna. Cette fois, c’est un petit garçon qui a rendu l’âme récemment au CHU de Marrakech. Les détails.

Les morsures d'animaux posent un important problème de santé publique dans les environs de Kelaât Seraghna. C’est en tout cas ce que fait savoir Akhbar Al Yaoum dans sa livraison du vendredi 6 septembre.

Selon les informations du quotidien arabophone, un enfant âgé de 7 ans est décédé, mardi dernier, de la rage après avoir été mordu par un chien. Ce décès survient un mois et demi après la morsure.

La famille de l’enfant avait opté pour la médecine traditionnelle, mais cela n’a pas donné de résultat. Après plusieurs séances, l’état du petit n’a fait que s’aggraver. C’est à ce moment là que ses parents ont décidé de l’emmener chez les médecins spécialistes, explique le journal.

Il a donc été évacué vers le centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech. Le petit a fini par succomber à ses blessures peu de temps après son arrivée.

 

Lire aussi: Lancement de la campagne nationale de lutte contre les envenimations scorpioniques et les morsures de serpents

 

Selon Akhbar Al Yaoum, 80 membres de la famille du défunt se sont fait vaccinés, récemment, pour ne pas être affecté par cette maladie.

Par ailleurs, le quotidien arabophone a fait savoir que l’hôpital communale d'El Kelaâ Sraghna a reçu 250 cas de morsures de serpents et scorpions en moins de deux mois. 6 d’entre eux ont trouvé la mort, d’ont deux enfants.