Vidéo. 50 Subsahariens parviennent à entrer à Melilia après un assaut de migrants

La frontière entre le royaume et l’enclave de Melilia a été prise d’assaut par plusieurs dizaines de migrants subsahariens en début de matinée. 50 parmi eux ont réussi à passer la frontière.

Les agents de sécurité de la frontière entre le Maroc et Melilia ne s’attendaient pas à avoir un début de journée aussi mouvementé. La clôture de la frontière a été encerclée par des migrants subsahariens, qui ont essayé d’entrer dans l’enclave en tentant de sauter par dessus les grillages. Six agents des forces de l’ordre ont été blessés lors de cette tentative et 50 migrants sont parvenus à entrer dans la ville, selon des médias espagnols.

Les mêmes sources ajoutent que deux Subsahariens ont été grièvement blessés lors de cet assaut et ont été transportés par ambulance à l’hôpital par les autorités espagnoles. L’un d’eux a eu une fracture ouverte au tibia et au péroné et l’autre a été victime de plusieurs contusions. Les migrants se sont attaqués à la clôture en utilisant des grappins et des pierres pour attaquer les éléments de la Guardia Civil.

Lire aussi: 141 migrants secourus samedi entre l'Espagne et le Maroc en Méditerranée

Ils étaient quelque 200 migrants à tenter d’entrer ce vendredi à Melilla. Malgré le déploiement du dispositif de police, des deux côtés (Maroc et Espagne), les migrants se sont dispersés dans un rayon d’action supérieur au kilomètre et demi, ce qui compliqué la mission des forces de l’ordre. Finalement, seulement 50 sont parvenus à rejoindre le l’enclave espagnole.