H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les secteurs qui sauvent les IDE, le plan Maroc mines, les profits astronomiques des banques… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi: 

    L’Économiste 

    L’automobile, l’aéronautique, textile… sauvent les IDE.

    Avis aux investisseurs. Les flux des investissements directs étrangers vers le Maroc sont restés en 2020 quasiment inchangés à 1,8 milliard de dollars. Le profil des IDE du Royaume est relativement diversifié, avec une présence établie de certaines grandes multinationales dans les industries manufacturières, notamment l’automobile, l’aéronautique et le textile. L’engagement à long terme de ces entreprises dans le pays, associé à des entrées régulières dans l’extraction de phosphate – le Maroc détient les plus grandes réserves – a atténué la diminution des entrées d’investissements transfrontaliers malgré la crise mondiale. C’est ce qui ressort du Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde de la Cnuced, publié le 21 juin. Une analyse tant attendue pour mesurer l’attractivité d’un pays.

    Maroc le jour

    Nouveau Plan Maroc Mines: Développer un modèle compétitif à l’horizon 2030.

    Le Plan Maroc Mines (PMM) 2021-2030 pose les bases d’une approche visant le développement d’un modèle compétitif à l’horizon 2030, œuvrant pour une industrialisation intégrée et durable, a indiqué Mohamed Ghazali, secrétaire général du ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement. Le nouveau plan, qui constitue une actualisation de la stratégie de développement du secteur minier national, ambitionne de faire du secteur minier national une locomotive du développement responsable et durable à l’échelle locale, régionale et nationale, a souligné Ghazali qui présentait les grandes lignes du PMM 2021-2030. En effet, cette nouvelle feuille de route devra allier entre la bonne gouvernance, l’intégration économique, le respect de l’environnement et du principe de la durabilité et le respect des droits des populations, a relevé Ghazali.

    Aujourd’hui Le Maroc

    Export: l’Asmex met le cap sur l’Afrique de l’Ouest.

    Les exportateurs marocains se renforcent dans l’Afrique de l’Ouest. En effet, une convention de partenariat vient d’être signée entre le Réseau des organisations de promotion commerciale de l’UEMOA (ROPC-UEMOA) et l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX). Dans le détail, Guy M’Bengue, président de ROPC-UEMOA, réseau des organisations de promotion commerciale de l’UE-MOA et Hassan Sentissi El Idriss, président de l’ASMEX, ont signé le vendredi 18 juin au siège de l’Association de la promotion des exportations de Côte d’Ivoire (APEX-CI) ladite convention. Ce partenariat vient renforcer les relations qui existent déjà entre l’APEX-CI et l’ASMEX et devra s’étendre aux autres organisations de promotion commerciale des autres pays de l’UEMOA notamment le Bénin, le Burkina, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

    L’Opinion

    Economie des seniors: un marché qui pourrait rapporter gros au Maroc à l’horozon 2050.

    Loin d’être un fardeau, la «Silver Economie» est de plus en plus appréhendée comme une très prometteuse filière d’avenir. Ce modèle économique, qui se fonde sur un constat démographique lié au vieillissement de la population, englobe une multitude d’activités économiques relatives à la production, à la consommation et au commerce de biens et de services intéressant les personnes àgées, ainsi que les effets directs et indirects de ces activités. Au Maroc, ce type d’économie dispose d’un potentiel de progression de près de 7% en moyenne par an jusqu’en 2050, pour atteindre plus de 640 milliards de dirhams contre 53 milliards de dirhams en 2014. Néanmoins, sa réussite reste tributaire des innovations sociales, organisationnelles et technologiques.

    Al Massae

    Un rapport dévoile les mystères des profits astronomiques des banques.

    La mission d’information temporaire sur le secteur des établissements de crédit et organismes assimilés s’apprête à dévoiler les résultats de son rapport sur les profits et transactions des banques. Cette mission doit se réunir aujourd’hui mardi afin de finaliser la rédaction de son rapport, qui sera renvoyé au bureau de la Chambre des représentants et à la commission des finances avant le 30 courant. Selon une note technique de cette mission, les banques au Maroc ont réalisé un produit brut bancaire important et des bénéfices élevés malgré une croissance économique faible, une aggravation du déficit de la balance commerciale, un endettement public élevé, une situation difficile des entreprises publiques et une hausse des créances en souffrance.

    Al Ittihad Al Ichtiraki

    Eaux de baignade: nécessité d’une gestion proactive des sources de pollution.

    La mise en place de mesures de gestion proactive des sources de pollution des eaux de baignade s’avère nécessaire pour maintenir et améliorer leur qualité, recommande un rapport sur la qualité des eaux de baignade des plages marocaines pour 2021. Le rapport, présenté lors d’une conférence de presse organisée vendredi par le département de l’Environnement, souligne la nécessité de mettre en œuvre une série de mesures de gestion pour faire face aux profils de vulnérabilité des eaux de baignade.

    Share.

    Comments are closed.